Chargement
Diagnostic immobilier Rhône-Alpes espace clients
ANAPLOMB

Une évaluation des risques pour bien préparer son chantier

L’amiante et la réglementation

Utilisé pendant de nombreuses décennies, notamment durant le vingtième siècle, l’amiante est un minéral qui existe sous différentes variétés.

Certaines émettent des fibres microscopiques qui peuvent être inhalées par l’homme.

Ces fibres se fixent ensuite sur les organes respiratoires (poumons, plèvre, etc.) et peuvent entrainer l’apparition de cancers, parfois des décennies après la période d’exposition.

Après plusieurs années de débats et d’études scientifiques, la France a décidé d’interdire l’usage de l’amiante en 1997.

Néanmoins, il reste très présent dans les matériaux ayant servi à la construction des bâtiments antérieurs aussi bien pour les flocages, les faux plafonds, les calorifugeages, les plaques en fibrociment, les colles, les enduits, etc.

Face aux risques de voir des fibres d’amiante être émises lors des chantiers, les donneurs d’ordre (propriétaires, maîtrises d’ouvrage) ont l’obligation de faire réaliser un repérage préalable des matériaux et produits contenant de l’amiante dès lors que le bâtiment concerné par les travaux a été édifié suivant un permis de construire délivré avant le 1er juillet 1997.

Déroulement et objectifs des repérages amiante avant travaux et avant démolition

Si ce contrôle est obligatoire, c’est tout d’abord parce que les diagnostics amiante et les DTA (dossiertechnique amiante) effectués sur les biens immobiliers sont des expertises partielles.

Il ne s’agit, en effet, que d’une recherche de la présence d’amiante limitée à quelques matériaux (faux plafonds, flocages et calorifugeages) accessibles.

Lors d’une démolition ou d’un chantier de rénovation ou de réhabilitation, d’autres produits et matériaux peuvent être touchés par les opérations.

C’est pourquoi, le contrôleur certifié qui réalise un repérage avant travaux ou avant démolition doit alors expertiser tous les matériaux et produitssusceptibles de contenir de l’amiante (MPSCA), qu’ils soient accessibles ou non.

Des sondages destructifs doivent donc être souvent pratiqués ainsi que des analyses en laboratoire de prélèvement.

Le rapport de repérage amiante avant travaux ou avant démolition (RAAT et RAAD) doit donc spécifier : l’identification des matériaux et produits contenant de l’amiante (MPCA), leur caractéristiques (matériaux inertes ou friables) ainsi que leur localisation.

Ensuite, les maîtres d’ouvrage, les propriétaires et toutes les personnes ayant à assumer la responsabilité de la sécurité du chantier devront prendre les dispositions indispensables à la protection des ouvriers et de l’environnement.

Ces dispositions incluent notamment la protection individuelle et collective (EPI, confinement de la zone), des opérations de désamiantage (encapsulage, ou retrait), la gestion des déchets dangereux, etc.